Fuites a répétition sur raccords fer-cuivre

J’ai déjà eu l’occasion d’en parler sur un autre article du matériel de plomberie de mauvaise qualité. Un des commentateurs a fait allusion a une mauvaise utilisation, malgré que je suis plombier depuis plus de 25 ans et que je connaisse mon boulot sur le bout des doits.

Aujourd’hui je vais parler non pas des raccords mécaniques mais des raccords soudés.Il m’est déjà arrivée a plusieurs reprises d’avoir des fuites sur des raccords du même type, non pas de grosses fuites mais un suintement.

Il n’y a pas si longtemps, j’ai repris une installation de chauffage en tuyaux de cuivre, dans lesquels on soude un manchon fer-cuivre au bout du tuyau pour permettre le vissage du robinet ou coude de réglage pour l’installation d’un radiateur.

Il existe tout un choix de raccords fer-cuivre que l’on peut utiliser dans les différentes situations afin de visser un composent sur le bout d’un tuyau cuivre, je rappelle pour les non connaisseurs que la paroi du tuyau en cuivre fait seulement 1mm d’épaisseur et donc ne supporte pas le filetage.

Pour visser un composant sur un tuyau cuivre il esta alors indispensable de souder un raccord de terminaison ou d’utiliser des raccords bicones ou grip, personnellement je pense que la brasure a fait ses preuves et donc je préfère cette méthode d’assemblage.

Dans mon cas il s’agit d’un manchon fer-cuivre de diamètre 15/21 (1/2) a souder Ø14 coudé, comme on peut le voir sur l’image suivante.

Malgré une brasure bien faite, sans trop recuire le laiton, je constate une légère fuite, non dans la soudure ni dans le pas de vis, mais sur le corps du raccords, une goute/minute a 1,5bars, après inspection je me dit que c’est le raccord qui fuit (c’est la quatrième fois que ça m’arrive sur ce type de raccords, de quoi révolter plus d’un).

Vos appareils électriques peuvent avoir une seconde vie !

Un grille-pain qui devient une bouilloire ? Un GPS qui se transforme en fer à passer ?

La situation m’as permis de pouvoir dé-souder le raccord en question, en chauffant et en tirant dessus avec la pince j’ai aggravé le problème, mais cela permets de voir de plus près  le défaut du raccord.Bien sur la fêlure n’étais pas aussi importante, mais elle existait bien car la fuite était la.

Désormais j’invite touts les utilisateurs de ce type de matériel, a ne jamais enlever leur chalumeau du chantier avant d’être sur qu’aucune fuite n’existe, surtout si le chantier se trouve sur étages élevés sans ascenseur.

Dans le cas d’installation de chauffage, faites biens le test d’étanchéité en purgeant tout l’air contenu dans l’installation, parce que si vous tombez sur un raccord défectueux, il n’y a que l’eau qui vous permettra de détecter la fuite. C’est pour ça que les pompes a épreuve existent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.