Les diamètres, les filetages et la table de conversion

En plomberie et chauffage, on utilise généralement  le millimètre  comme unité de mesure, sur les tuyaux en acier de grande section on utilise toujours le pouce, mais cette mesure est en train se sortir  progressivement du vocabulaire des plombiers.

Pour tout ce qui est filetage, on utilise generalement le filetage gaz soit la norme ISO: on utilise aussi le millimètre pour la mesure du filetage.

Table de conversion entre pouces et diamètres

Attention a la conversion de mesure:  1pouce = 2,54 cm, 

En Plomberie on parle plutôt de pouces gaz: Le pouce gaz fait presque 3cm.

La table de conversion permets de convertir rapidement les diamètres les plus utilisés.

Pour les filetages(raccords mâles et femelles)  il en existe plusieurs types, en plomberie et chauffage le filet est de type ISO, soit en forme de V et ce pour l’intégralité des raccords.

Il existe aussi deux type de raccords dans le commerce, certains sont destinés a avoir l’étancheité sur le filetage et d’autres sur le bout avec un joint.

Il est important de souligner, que nous ne parlons pas ici du filetage ni du taraudage, nous parlons bien de la forme du raccord et non du filetage qui généralement est compatible entre les deux modèles.

  • BSP: c’est le filetage gaz que tout le monde connais, les raccords sont droits et façonnés au bout de manière a comprimer un joint et assurer l’étanchéité par bout-a-bout (porté du raccord bien plate).
  • NPTF: le raccords sont légèrement coniques, ce qui permets d’ajouter de la filasse ou autre matière entre le raccord mâle et femelle. Ce type de filetage est présent sur l’acier et sur les raccord inox.Le  raccord mâle n’a pas de porté plate mais légèrement arrondie, l’usage de ce type de raccords avec un joint provoque des fuites dans la majorité des cas.

Les diamètres pour alimentation et évacuation des appareils sanitaires individuels.

Appareils Diamètre de raccordement Intérieur Diamètre du réseau Intérieur Diamètre extérieur d’évacuation inférieur a 1 mètre de long Diamètre extérieur d’évacuation supérieur a 1 mètre de long
Lavabo/vasque
Bidet
10
10
12 32 40
40
Évier
Deux cuves
12 12
12
40
40
50
50
WC 10 10 80 100
Machine a laver 10 10 32 40
Douche normale
Hydromassage
12
14 ou Plus
14
16
40
40
50
50
Baignoire

plus de 150 Litres

12

14 ou plus

16

16

40

40

50

50

Robinet de puisage 12 12
ou plus

Diamètres d’alimentation des installations individuelles en images

Couramment on utilise plutôt ces diamètres dans les constructions neuves, ceci en PER.

Installations individuelles sanitaires, diamètre intérieur minimal d’alimentation en fonction du nombre d’appareils

Chaque appareil individuel est affecté d’un coefficient suivant le tableau ci-dessous.

La somme des coefficients permet avec le graphique de déterminer le diamètre minimal d’alimentation et distribution de votre réseau d’eau potable, veillez prendre en compte que ces graphiques sont valables a partir de deux appareils minimum.

Les calculs pour les diamètres réseaux individuels

 

Appareils Coefficients
Wc,lave mains,urinoirs, 0,5
Bidet, wc  a usage collectif ou machines a laver linge ou vaisselle 1
Lavabo ou meuble de salle de bains, simple vasque 1,5
Douche ou poste d’eau> 2
Èvier 2,5
Baignoire  moins de 150 litres 3
Baignoire de plus de 150 litres 3 + 0,1 par tranche de 10L supplémentaires

Voici l’abaque qui permets de déterminer les besoins en diamètres pour installations individuelles.

Exemple: 1 baignoire, 1 évier, 1 wc, 1 lavabo = 7,5
Report de 7,5 sur l’abaque on trouve un diamètre de 16,2, donc on arrondi a 16 mm de diamètre intérieur.

Les calculs concernant les colonnes d’eau

Pour les installations dont le coefficient dépasse  le nombre 15 il faut passer au calcul permettant le  dimensionner les colonnes d’eau, pour faciliter il est possible d’utiliser l’abaque ci-contre, enregistrez l’image et imprimez-la en taille réelle puis suivez les instructions.

Cette abaque tient déjà compte du coefficient de simultanéité, conformément au DTU 60.11 concernant les diamètres, et que l’ont peut télécharger ici.

 

4.6 (92%) 10 votes

8 réflexions au sujet de « Les diamètres, les filetages et la table de conversion »


  1. pour le filetage  »gaz » , le taraudage est cylindrique la partie mâle peut être cylindrique ou conique.
    dans le système  »NPT » le taraudage et la partie mâle sont coniques

    le pas n’est pas le même en gaz et NPT, la forme du filet est également différente


    1. Bonjour MMX, merci de votre intervention, mais ici nous faisons plutôt référence a la forme du raccord, lequel peut être utilisé avec quel joint, filasse ou joint plat.
      La forme du filet n’est pas vraiment important, vu que dans la majorité des cas c’est compatible, mais si on utilise deux raccords de la même famille on ne sera jamais embêté.

      Par exemple, je vais utiliser un raccord mâle NPTF avec de la fillasse alors quelque soit le type de raccord femelle il sera compatible.
      En conséquence, si je veux utiliser un raccord mâle avec un joint plat, il faut forcément que le raccord femelle soit de même type pour pouvoir recevoir le joint plat, car les raccords femelle NPTF ne sont pas munis de porté au fond du taraudage permettant de compresser le joint.


  2. Bonsoir,

    Je me pose des questions au sujet des diamètres que les tuyaux d’adductions d’EF et d’ECS doivent avoir.
    Pour avoir un confort satisfaisant et ne pas avoir une diminution brutale de température par exemple à la douche lorsqu’un puisage est effectué ailleurs sur le réseau d’ECS, le respect des valeurs indiquées par le tableau et le graphique des coeffs de simultanéité est-il suffisant ou bien si j’augmente d’un diamètre (par exemple 16 au lieu de 14 pour un réseau alimentant un lavabo et une douche) suis-je certain de pouvoir avoir suffisamment d’ECS en tout point de mon réseau même lorsqu’il y a différents puisages d’ECS simultané ?
    Si j’augmente d’un diamètre les tuyaux d’ECS, doivent faire de même pour les tuyaux d’EF ?


    1. Quoi que vous fassiez, il y aura toujours un perte de débit ou seulement de pression a l’ouverture d’un second point de puisage, le fait d’augmenter les diamètres ne sers a rien, le contraire ça aggrave les pertes de charge.
      Pour limiter ces désagréments c’est au point d’arrivage de l’eau qu’il faut agir.
      Utiliser des composants qui limitent au maximum les pertes de charge, mais de toute façon les tuyaux de l’installation sont toujours de section plus importante que le robinet, donc augmenter ces tuyaux, je ne pense pas que ça soit la bonne astuce, a moins que vous alimentiez un robinet de baignoire très haut débit.


  3. Bonsoir
    Existe-t-il un raccord spécifique pour raccorder un PER diamètre 20 à une sortie de nourrice diamètre 16 ?
    En vous remerciant pour votre retour.


    1. Je ne pense pas que cette pièce existe.
      Il faudrait une pièce avec écrou prisonnier de 15/21, en conséquence cette pièce existe pour tuyaux multicouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.