Sujet : Les bases "du compteur au point de consommation"

Les Types de réseau

Les productions d'eau chaude et le bouclage

Les conseils pour biens choisir sa production d'eau chaude.

Les Raccords et reprises entre différentes tuyauteries

Pour ces qui utilisent des tuyaux en PER ou multicouche, on trouve ici un dossier complet sur les raccords.

Les raccordements - Dans quels cas faire un joint filasse ou teflon ou ou utiliser des joints. Le point sur les différents sortes de joints. CNK, CNA, etc...

Pour les autres type de tuyaux: Cuivre, galva, acier noir
La récupération de l'eau de pluie, (dossier complet).

Récupération et conception du réseau et dis-connexion.


Puis un dossier complet sur les évacuations



"Les images d’illustration seront ajoutés au fur et a mesure"
.

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Suivez nous sur facebook  Questions en MP = Corbeille

A l'instant

2

Re : Les bases "du compteur au point de consommation"

Une installation de plomberie ou chauffage est réseaux de tuyaux reliées entre eux permettant l'alimentation des différents appareils qui composent l'installation.

Touts ces tuyaux dans tous les sens s’appellent couramment les réseaux hydrauliques.

Il existe deux types de réseaux, les réseaux de type piquage et les réseaux basées sur des nourrices, aussi appelés de "type pieuvre", ci-dessous nous faisons le point sur les deux type d'installations.

               
Les réseaux de type piquage

https://www.plombiers-reunis.com/guides/data/medias/special-debutants/systemetes.png

Ci-dessous le réseaux basé sur des  tés, "Aussi appelé type picage"ce type d'installation est le
plus économique, que le type de réseaux pieuvre, en conséquence il oblige a avoir des raccords encastrés dans les sol ou dans les murs, a moins que le réseau soit apparent et si tel est le cas le il faut alors utiliser des tuyaux en barres et assez solides afin de se maintenir esthétiquement beaux pendant toute la duré de vie du réseau.

Ce type d'installation convient particulièrement pour les matériaux, Cuivre Acier ou CPVC ou encore HTA.

Si vous utilisez des tubes per et vous désirez réaliser ce type de réseau, il faut prendre soin d'utiliser des goulottes pour passer les tubes dedans, ou alors il faut passer par des coffrages.


Les installations de type nourrice

https://www.plombiers-reunis.com/guides/data/medias/special-debutants/detail_nourrices.png

En comparaison avec la méthode utilisant des tés, on utilise plus de tuyaux avec le système par nourrices, en conséquence tous les appareils sont reliés a une centrale de distribution, tous les raccords se trouvent alors au niveau des appareils et de la boite de distribution

Comme chaque point d'eau est raccordé sur sa propre ligne, les variations de débit sont théoriquement réduites. C'est très apprécié des utilisateurs.

Comme chaque point d'eau est alimenté par sa propre ligne on utilise plutôt des  tuyaux de faible section.
Plus la section est petite plus les tubes sont faciles à  manipuler. Si votre installation est en cuivre n'utilisez pas ce type de distribution car vous utilisez beaucoup plus de tuyaux et comme le cuivre est extrêmement cher l'installation coutera trop cher.

Retour <<<

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Suivez nous sur facebook  Questions en MP = Corbeille

3

Re : Les bases "du compteur au point de consommation"

Les passages des tuyaux

On trouvera l'avis CSTB concernant la pose de tuyauteries, en téléchargement au bas de ce post.
           
Tous passages des tubes dans des endroits susceptibles de geler (locaux non chauffées) il est impératif d'isoler les tubes.
D'ailleurs nous conseillons d'isoler tous les tuyaux d'eau chaude et bouclage (s'il existe) quel que soit leur emplacement.

Pour les passages dans les sols avec chauffage par le sol, il faut réaliser une chape de ravoirage pour recouvrir les
tubes et gaines électriques avant de poser le sol chauffant.

Comme ceci.

https://www.plombiers-reunis.com/fiches/images/installations/passages_au_sol.png

Dans le cas ou il n'y a pas chauffage par le sol, il faut passer le tuyaux et gaines sous la chape de finition, (prévoir chape plus épaisse).

Pour les dalles au sol, ne jamais passer les tuyaux sous l'isolant, il est préférable de les passer sur la dalle et avant la chape.

Dans les vides sanitaires il faut impérativement prendre les disposition nécessaires a ce que les tuyaux ne gèlent pas.
D'ailleurs il existe une législation qui réglemente ces passages, mais parfois on a pas le choix.

Dans les constructions neuves, on utilise un fourreau de Ø40 ou Ø50 pour chaque ligne d'eau sanitaire ces fourreaux sont
noyés dans l'épaisseur de la dalle, ensuite les tubes sont glissés dans ces fourreaux, ceci seulement en zone chauffé.

Retour <<<

Sujets pièces jointes

Attachment icône pose de tuyaux avis CSTB.PDF 950.34 kb, 890 téléchargements depuis. 18-01-2015 

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Suivez nous sur facebook  Questions en MP = Corbeille

4

Re : Les bases "du compteur au point de consommation"

Diamètres pour l'alimentation de chaque appareil sanitaire

https://www.plombiers-reunis.com/Host/medias_2014/1405347428-diameetres-apareils.jpg

Pour faire court je joints une image avec ce qui se fait couramment avec tuyaux per, diamètres exterieurs.

https://www.plombiers-reunis.com/Host/medias_2014/1405347481-diametres.jpg

Diamètres d’alimentations des maison ou réseaux collectifs

Chaque appareil individuel est affecté d'un coefficient suivant le tableau ci-dessous.

La somme des coefficients permet avec le graphique de déterminer le diamètre minimal d'alimentation et distribution de votre réseau d'eau potable, veillez prendre en compte que ces graphiques sont valables a partir de deux appareils minimum.

Puis pour les alimentations de réseaux collectifs, il faut se baser sur la méthode de flamand, mais ces calculs ne sont pas nécessaires au petit installateur qui va visiter ce site, c'est plutôt aux bureaux d’étude de réaliser ces calculs.

https://www.plombiers-reunis.com/Host/medias_2014/1405348086-coefficient.jpg

https://www.plombiers-reunis.com/fiches/images/installations/abaque_diametres.png
               

Prenons exemple d'une maison individuelle avec les appareils sanitaires suivants.

           

  • 1 évier = 2,5

  • 2 Machines 2x1 = 2

  • 2 WC 2 x 0,5 = 1

  • 1 baignoire 180litres = 3,3

  • 1 douche = 2

  • 2 lavabos = 2x1,5 = 3

Soit au total un coefficient de 13,8, on arrondi au coefficient supérieur soit 14, en regardant sur l'abaque on se rends compte que nous avons besoin d'un diamètre intérieur de 20mm pour l'alimentation générale.

En réglè generale, "en région parisienne" les alimentions d'eau sur les maisons individuelles et petits immeubles, sont faites en polyéthylène de diamètre 19/25 avec une pression variable entre 4 et 8bars, avec cette alimentation il arrive parfois que plusieurs appartement soient alimentés sans que personne ne manque d'eau.

En résumé une alimentation de diamètre 20mm avec 4 bars de pression est suffisante pour alimenter n'importe quelle maison individuelle.

Un autre point important est la perte de charge sur les colonnes verticales.

Plus le colonne est de section importante et plus la perte de charge est importante, il faudrait donc trouver un juste équilibre entre utilisation simultané des appareils et le diamètres a utiliser.

Retour <<<

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Suivez nous sur facebook  Questions en MP = Corbeille

5

Re : Les bases "du compteur au point de consommation"


Les diamètres du chauffage   

Sur les installations de chauffage les diamètres sont en fonction de la puissance de chaque radiateur,


Afin de bien déterminer sur quel point du réseau installer tel ou tel radiateur, il est souvent utile de dessiner un schéma, en plaçant sur ce dernier les radiateurs avec leur puissance.

Les calculs doivent se faire en partant du radiateur le plus éloigné vers la chaudière en augmentant les diamètre au fur et a mesure que les puissance est additionné, sachant que chaque radiateur doit être pris sur le tube le plus épais puis la réduction se fait juste après l'alimentation de chaque radiateur.

Il existe une règle permettant ces types de calculs, mais ici nous allons, prendre les diamètre couramment utilisés cela évite a chacun a se creuser la tête a calculer lui même ces diamètres.

Nous retenons donc le diamètre intérieur des tubes, comme chaque type de tubes est différent il appartiens a l'utilisateur de prendre le diamètre le plus approchant en prenant toujours en compte le diamètre intérieur du tube.

Ces diamètres sont les plus utilisés couramment on est parfaitement conscients que ces diamètres sont surdimensionnées. Force est de constater qu de nous jours certains modèles de chaudières murales de 28KW sont équipés des sorties de cuivre en Ø18/20 et certaines de 24Kw en cuivre de Ø16/18.

  • Jusqu’à 1500 Watts, = Ø 10

  • De 1500 W à 3300 W = Ø 12

  • De 3300 W à 5000 W = Ø 14

  • De 5000 W à 7000 W = Ø 16

  • De 7000 W à 13000 W = Ø 20

  • De 13000 W à 19000 W = Ø 23

  • De 19000 W à 26000 W = Ø 26

  • De 26000 W à 49000 W = Ø 33

Comment calculer
Par exemple: sur une ligne où se trouvent deux radiateurs. Le plus éloigné fait 1500W le tube sera du Ø10(intérieur) en revenant vers la chaudière, le second radiateur fait 3000W, il sera piqué en Ø12 (intérieur) et les tubes qui alimentent ces deux radiateurs deviennent 3000+1500=4500W soit un diamètre de Ø14 (intérieur).

J'attire l'attention du lecteur sur le point suivant: ces diamètres étaient valables pour les premières installations sans circulateur, de nous jours, toutes les installations sont équipés d'un circulateur, on peut voir aussi que les chaudières sont généralement équipés de sorties de diamètre 16/18, donc je ne vois pas vraiment l'utilité d’utiliser des diamètres supérieurs a 20mm intérieur pour des installations individuelles.


Il m'est arrivé de faire des installations avec 18 radiateurs et le tuyaux le plus gros que j'ai utilisé était du cuivre de 20/22.
Après chacun fait ce qu'il veut dans sa propre installation.

J'ai réalise il y a quelque temps une installation de 17 souffleurs qui étaient alimentés avec de l'eau très chaude et a ma grande surprise, la totalité du réseau a été faite en tuyaux d'acier noir de diamètre 15/21.

RuaJosé s'est donné la peine de poster des abaques dans les différents posts, je me suis permis de les copier ici. Il s'agit simplement de regrouper l'information pour faciliter la lecture .

Abaque pour les tuyaux per

RUAJOSE a écrit:

abaque débit per

  • colonne verticale= débit d'eau

  • ligne horizontale= perte de charge

  • ligne oblique bleu= diamètre des tubes

  • autres lignes obliques= vitesse de l'eau

on voit sur l'exemple que dans un tube de 16/20 on passe 300 litres d'eau à une vitesse inférieure à 0.5 m/s pour une perte de charge de 20 mm/ml pour de l'eau à 10°c
300 L/mn en chauffage par radiateurs ça nous fait: 6960watts

calcul pour déterminer le débit d'un radiateur ou d'une chaudière:

  • puissance en watts / 1.16 (1.16 = conversion de Watts en Calories) /Delta radiateur=Quantité de litres / minute

  • un radiateur de 1500w/min

  • 1500/1.16/20=64.65 litres/min
    Dans cet exemple on prends une température Delta20°C.

pour les collecteurs il suffit d'additionner les débits de chaque radiateurs.

Voici un autre exemple posté par RuaJosé concernant les pertes de charge sur les tuyaux de cuivre

RUAJOSE a écrit:

Bonjour

il existe bien des abaques et logiciels  pour définir les diamètres de tuyauterie de chauffage, il faut tenir compte de plusieurs paramètres qui sont liés les uns aux autres.

par exemple: le delta T entre le départ et le retour sert à calculer le débit du radiateur en fonction de sa puissance, qui est aussi dépendant de la vitesse de circulation, qui est dépendante des pertes de charges qui augmentent avec la vitesse.

diagramme-perte-de-charge-cuivre.jpg

exemple: un radiateur de 2000w

  • Pw/1.16/delta T=debit (l/mn)

  • 2000w/1.16/20°c=86.2 l/mn

  • 2000w/1.16/15°c=114.9 l/mn

  • 2000w/1.16/10°c=172.41 l/mn

on voit bien dans cet exemple que pour avoir un delta T faible entre départ et retour, il faut augmenter le débit dans le radiateur sinon on risque d'avoir un radiateur chaud en haut, et froid en bas.

Donc pour une installation actuelle de 10608 watts (sans le radia n°7) avec un delta T de 15°c il nous faut 610l/mn au total départ chaudière.

dans le tableau ci dessous en lecture directe pour du tube de cuivre ( j'ai pas sous la main pour du PE, mais la rugosité interne est sensiblement identique)
-en prenant colonne de gauche 16mm par mètre de perte de charge ( c'est la moyenne raisonnable)
-pour un débit de 660l/mn on est à une vitesse (normale) de 0.6m/s pour un diamètre de 20 mm intérieur

je sais pas si j'ai été bien clair, mais voilà comment on calcule.

après concernant les essais de pression chacun fait ce qu'il veut, si on est sûr de son coup ou pas.il faut évaluer les dégâts  s'il y a une fuite et qu'il faut tout casser pour refaire, et en contre partie que faut-il faire et combien ça coûte pour être sûr à 100%.
des fois il suffit de mettre des bouchonnages provisoires pour les essais qui peuvent être faits à l'air comprimé, si c'est plus simple.

Retour <<<

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Suivez nous sur facebook  Questions en MP = Corbeille

6

Re : Les bases "du compteur au point de consommation"

Table de conversions des pouces Gaz en millimètres

Le code pénal français interdit l'utilisation d'unités de mesure différentes de celles établies par les lois et règlements en vigueur (article R643-2), ceci afin de garantir une information juste du client (possibilité de comparer avec une échelle connue de tous).

Les vendeurs contournent la loi en prétextant qu'il s'agit d'une « classe » d'objets et non pas de l'indication d'une dimension. Le système d'unité des pouces est encore bien présent dans nos sociétés. Ceci n'est pas forcément un problème si on sait en faire la conversion en unité du système international.

L'uniformisation de 1958 a quand même permis d'unifier la grandeur du pouce, ce qui a simplifié les conversions et les compatibilités. Il y a néanmoins encore une exception répertoriée ci-dessous.

Les dimensions des tubes et des filetages dans le domaine de la plomberie (eau ou gaz) sont aussi données en pouces. Cependant ce pouce-ci ne vaut pas 2,54 cm : 1 pouce gaz vaut environ 3 cm

La majorité des pays qui utilisaient le pouce ont aujourd'hui adopté le système international d'unités. Le pouce est encore une unité de longueur du système d'unités de nombreux pays dont, en particulier, le Royaume-Uni et les États-Unis.

En effet, même si la plupart des pays issus des colonies britanniques, et le Royaume-Uni lui-même, ont décidé d’adopter le système métrique, on constate en 2004 que la transition n’est effective qu’au sein des milieux scientifiques.

Le pouce reste utilisé pour certains usages courants et concernant les objets de petite taille. Certaines petites longueurs sont exprimées dans cette unité ou en fraction de cette unité.

C'est le cas par exemple pour :

   

  • les tailles des vêtements ;

  • les dimensions standards des feuilles de papier U.S., Mexique et Canada (lettre : 8½×11"; légal : 8½×14") ;

  • la visserie et la boulonnerie en utilisant les fractions du pouce (1/16, 1/8, 3/16, etc.) ;

  • le diamètre des peaux de batterie ;

  • les calibres de certaines munitions ;

  • les tailles des roues et des pneus des véhicules ;

  • les tailles de planches de surf et de bodyboard ;

  • les matériaux de construction domiciliaires, et par conséquent les plans

  • Les écrans, et diverses pièces informatiques, ETC....

table de conversion pouces - millimètres

Page issue du l’encyclopédie libre et gratuite wikipédia

Tableau d’équivalences mesure Francaise et Anglaise Millimètres-Pouces

Tables de conversions millimètres vers pouces avec diamètre nominal


Retour <<<

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Suivez nous sur facebook  Questions en MP = Corbeille

A l'instant

7

Re : Les bases "du compteur au point de consommation"

Exemples d'installations

https://www.plombiers-reunis.com/blog/storage/medias/faire/schemas-des-participants/schema-model.jpg

Si vous avez plusieurs étages ou même plusieurs nourrices sur le même niveau, je vous conseille la méthode suivante au lieu d'alimenter les nourrices secondaires depuis les bouts des nourrices principales.

schéma de distribution sur étages


Retour <<<

Passer a l'index du site pour avoir accès a toutes les rubriques....
Vous avez un site ou un blog? Faites un lien vers ce forum ou vers le sujet que vous avez crée...
Suivez nous sur facebook  Questions en MP = Corbeille