Sujet : validation d'un circuit chauffage en ceinture en multicouche

Bonjour,

Je suis en train de refaire complètement l'installation de chauffage d'un appartement des années 60. Une isolation intérieure est en cours de réalisation et je souhaite en profiter pour passer dans ce doublage (constitué d'une ossature métallique avec montant et rail de 48 classique) les tubes gainés en multicouche pour alimenter les radiateurs.
Ci joint le plan de l'installation. Je n'ai pas mis le circuit retour pour plus de lisibilité. Les radiateurs sont tous des radiateurs verticaux. Le n°2 est un sèche serviette et le n°7 n'est pas encore là, c'est en prévision d'un achat éventuel. Les diamètres utilisés sont-ils corrects ?

Merci de vos réponses.
Bien cordialement

Sujets pièces jointes

plan_chauffage.jpg, 161.81 kb, 1633 x 933
plan_chauffage.jpg 161.81 kb, 188 téléchargements depuis. 28-12-2015 

2

Re : validation d'un circuit chauffage en ceinture en multicouche

Je pense que c'est bien, mais pourquoi ne pas écourter le circuit en passant au milieu, si possible.

Si vous passez dans le doublage, essayez de passer devant la laine de verre car derriere les déperditions seront trop importantes.

Ma collaboration ne se substitue pas aux DTU relatifs, je ne pourrais être tenu pour responsable en cas de fausse information.

3

Re : validation d'un circuit chauffage en ceinture en multicouche

Bonjour Niel,

Merci de votre confirmation.
Je ne passe pas au milieu car je ne souhaite pas que les tubes soient apparents, seuls les murs en périphérie de l'appartement et donnant sur l'extérieur sont doublés et permettent de cacher les tubes.
Je passerai en effet après la laine. A ce sujet, dans la mesure où je passe dans les montants de l'ossature, y a-t-il un écartement minimum à respecter entre le circuit aller et retour du chauffage pour éviter des échanges thermiques entre les tubes ? ou celui ci est-il négligeable ?
Et autre question : est-il facile de couder un tube multicouche de diamètre 20 avec un ressort de cintrage ? d'ailleurs comment faire dans la mesure où le tube est sous gaine ? Ou alors faut il que je coupe le tube à chaque coin et que je mette un coude ?

Merci
Bien cordialement

Re : validation d'un circuit chauffage en ceinture en multicouche

bonjour

au départ de chaudière il faudrait du 26/2 et une partie du circuit de droite qui totalise plus de 10kw, ça passe mais juste.

pour cintrer le multicouche avec sa gaine il faut faire des cintres très larges, sinon il faut couper la gaine à l'endroit du cintre, la faire coulisser, faire le cintre avec une arbalète et ramener la gaine et mettre du scotch à l'endroit de la coupe.

les tubes peuvent être cote à cote si besoin et même isolés ensembles il y aura moins de déperditions même

JR

5

Re : validation d'un circuit chauffage en ceinture en multicouche

Bonjour Ruajose,

Merci de vos précisions.
Ne vouliez vous pas écrire du 26/3, je n'ai pas vu de 26/2 pour l'instant dans le commerce?
Il faudrait que je mette ces tubes en 26 jusqu'à où selon vous ? je n'ai pas bien compris... surtout quand vous dites "ça passe mais juste". Désolé je ne suis pas un pro !
Pour le cintrage, je ne souhaite pas investir dans une arbalète qui coûte très cher d'après ce que j'ai vu. N'est il pas possible d'utiliser un ressort de cintrage ? Est il réalisable faire un coude de 90° qui tiendra dans l'espace du doublage dont l'épaisseur est de 48mm? (Dites moi si ce n'est pas clair, je ferai un dessin)
Sinon un coude est il vraiment à éviter sous doublage sachant que les raccords seront sertis (je n'ai que 4 angles droits sous doublage dans ce projet, 2 pour l'aller et 2 pour le retour du chauffage, les tubes reliant le radiateur n°7 seront apparents).

Bien cordialement

Re : validation d'un circuit chauffage en ceinture en multicouche

c'est bien 26/3 et j'irai jusqu'au radia n°1
pour les coudes, personnellement j'ai jamais utilisé de ressort sur du multicouche, mais dans 48mm, il n'y a que des coudes à sertir qui passent, c'est vrai qu'il vaut mieux éviter des sertissages encastrés, mais quand on a pas le choix, faites un essai sous pression, à la pression d'eau de  ville avant le rebouchage pour être tranquille à la mise en service.

JR

7

Re : validation d'un circuit chauffage en ceinture en multicouche

ok, merci.
Existe-t-il des abaques, des logiciels (ou je ne sais quoi) qui permettent de savoir en fonction de la puissance des radiateurs et de leur éloignement d'une chaudière quelle diamètre de tube est nécessaire ?

Par ailleurs, concernant le sertissage, je pensais que c'était fiable, que l'on pouvait encastrer sans soucis ?
Je me vois mal tester le raccord sous pression sachant qu'il faudrait que les radiateurs soient fixés sur le placo et donc les tubes seront déjà encastrés ?
A moins que je ne pose pas les plaques de placo qui cacheraient ces raccords ?
ou que je fasse une plinthe amovible qui permettrait d'avoir une vision des raccords et des tés au droit des radiateurs ?
Comment font les pros quand ils sont obligés de passer dans un doublage ?

Merci
Bien cordialement

Re : validation d'un circuit chauffage en ceinture en multicouche

Bonjour

il existe bien des abaques et logiciels  pour définir les diamètres de tuyauterie de chauffage, il faut tenir compte de plusieurs paramètres qui sont liés les uns aux autres.

par exemple: le delta T entre le départ et le retour sert à calculer le débit du radiateur en fonction de sa puissance, qui est aussi dépendant de la vitesse de circulation, qui est dépendante des pertes de charges qui augmentent avec la vitesse.
exemple: un radiateur de 2000w
Pw/1.16/delta T=debit (l/mn)
2000w/1.16/20°c=86.2 l/mn
2000w/1.16/15°c=114.9 l/mn
2000w/1.16/10°c=172.41 l/mn

on voit bien dans cet exemple que pour avoir un delta T faible entre départ et retour, il faut augmenter le débit dans le radiateur sinon on risque d'avoir un radiateur chaud en haut, et froid en bas.

Donc pour une installation actuelle de 10608 watts (sans le radia n°7) avec un delta T de 15°c il nous faut 610l/mn au total départ chaudière.

dans le tableau ci dessous en lecture directe pour du tube de cuivre ( j'ai pas sous la main pour du PE, mais la rugosité interne est sensiblement identique)

diagramme-perte-de-charge-cuivre.jpg

-en prenant colonne de gauche 16mm par mètre de perte de charge ( c'est la moyenne raisonnable)
-pour un débit de 660l/mn on est à une vitesse (normale) de 0.6m/s pour un diamètre de 20 mm intérieur

je sais pas si j'ai été bien clair, mais voilà comment on calcule.

après concernant les essais de pression chacun fait ce qu'il veut, si on est sûr de son coup ou pas.il faut évaluer les dégâts  s'il y a une fuite et qu'il faut tout casser pour refaire, et en contre partie que faut-il faire et combien ça coûte pour être sûr à 100%.
des fois il suffit de mettre des bouchonnages provisoires pour les essais qui peuvent être faits à l'air comprimé, si c'est plus simple.

JR

9

Re : validation d'un circuit chauffage en ceinture en multicouche

Bonjour,

Merci de votre réponse. J'ai bien suivi vos explications mais il me manque clairement des connaissances théoriques pour bien comprendre l'ensemble des calculs, je me pencherai dessus un jour peut être...

Je me permets de vous poser d'autres questions.
Je me suis laissé dire qu'il est nécessaire de mettre un filtre à boue sur le circuit retour avant la chaudière, est ce vraiment utile lorsqu'on utilise du multicouche ?
Ensuite, sur la doc technique de la chaudière qui devrait être installée (une Vitodens 100W de chez Viessmann) il est inscrit : "Départ chauffage diamètre 20", c'est le diamètre intérieur du tube ? Parce que si c'est le diamètre extérieur, à quoi servirait de relier un multicouche 26/3 dont le diamètre intérieur serait plus grand que ce que la chaudière permet...

Cordialement

10

Re : validation d'un circuit chauffage en ceinture en multicouche

Normalement le diamètre 20 fait reférence au diamètre nominal intérieur.
Vous pouvez utiliser un départ en 20/26 comme le préconise JR.

Sur le multicouche il n'est pas trop sensible aux formations de boues, si vous désirez l'installer c'est votre choix, même si je doute de son efficacité dans les cas des tuyaux cuivre ou multicouche, certaines marques ne garantissent pas leurs appareils si le pot a boues n'est pas installé.  Renseignez vous chez votre fournisseur su ce sujet...

Ma collaboration ne se substitue pas aux DTU relatifs, je ne pourrais être tenu pour responsable en cas de fausse information.