Le blog du plombier

Des conseils et astuces en plomberie et chauffage

Accueil  »  La plomberie en per

La plomberie en per

Ce manuel rapide est un résumé des centaines de pages qui constituent notre site, dans différentes sections de cette page il y a des liens vers des documents plus complets, ceci est juste un résume sur la plomberie en tuyaux per, destinés aux novices.

Limitation de l'utilisation des tuyaux per

Il existe diverses classes de tuyaux per, correspond a une pression et a une température, plus la température d'utilisation est élevé et moins le tuyau per résiste a la pression, quelque soit la classe des tuyaux,la pression maximale de service est de 90C° avec possibilité de pics a 100C° et les diamètres sont les suivants. Diamètres: intérieur/extérieur: 10/12 - 13/16 - 16/20 - 20/25. Diamètres pour les appareils et les réseaux et table de conversion.

Classe 2 (50° C - 6 bars) Convient aux installations de chauffage par le sol avec une pression maximale de 6 bars a cette température.

Classe ECFS (60° C - 6 bars) Convient aux installations sanitaires ne dépassant pas une température de 65°C avec 6 bars de pression.

Classe 0 (90° C - 4 bars) Convient aux installations de chauffage avec une température de 90°C en continu et avec des possibilités de pics de température a 110°C Max. tout cela sans dépasser les 4 bars de pression maximale. Voici une page plus compléte sur le per.

Avec l'experience et le recul on s'est aperçu que le per pose un certain nombre de problemes sur les installations de chauffage, en particulier sur les sols chauffants, don pour ces utilisations il faudrait préférer des tuyaux per BAO

La formation des réseaux

Il existe deux types d'installations, les installations de type piquage et les installations basées sur des nourrices, aussi appelés de "type pieuvre", ci-dessous nous faisons le point sur les deux type d'installations.

Les installation de type piquage

Installations de type piquage

Ici a gauche la méthode de distribution a l'ancienne système de tés, ce type d'installation est le plus économique, mais en théorie ne conviens pas aux installations en tubes de per, vu que le per doit etre utilisé en encastré exclusivement.

Pour réaliser ce type de distribution, il faut se tourner vers les installations apparentes compte tenu de nombre de raccordement eparpillés tout au long de l'installation.

Ce type d'installation convient particulièrement pour les matériaux, Cuivre Acier ou CPVC ou encore HTA.

Si vous utilisez des tubes per et vous désirez réaliser ce type de réseau, il faut prendre soin d'utiliser des goulottes pour passer les tubes dedans, ou alors il faut passer par des coffrages.

Les installations de type nourrice

Installations de type nourrice

En comparaison avec la méthode utilisant des tés, on utilise plus de tuyaux avec le système par nourrices.

C'est normalement vrai mais quand les nourrices sont installées prés des points d'eau à desservir, la différence peut ne pas être importante.

Comme chaque point d'eau est branché sur sa propre ligne, les variation de débit sont théoriquement réduites. C'est très apprécié des utilisateurs.

Comme chaque point d'eau est alimenté par sa propre ligne on utilise plutôt des tuyaux de faible section.

Plus la section est petite plus les tubes sont faciles à manipuler. Si votre installation est en cuivre n'utilisez pas ce type de distribution car vous utilisez beaucoup plus de tubes et donc vous doublerez le travail.

Conseils généraux de mise en œuvre

Passages encastrés ou apparentes

Premièrement les tuyaux per son conçus pour être exclusivement utilisés en installation encastrés, avec une pièce de raccordement a chaque extrémité du tuyau, dans la pratique personne ne respect cette réglè, et monsieur tout le monde installent, ce genre de tuyaux un peut n'importe comment et compris en apparent comme s'il s'agissait de cuivre.

Passages au sol
  • Vérifier toutes les contre indications spécifiques au système de tuyaux et de raccords que vous avez choisi.
  • Ne passez jamais les tuyaux dans des endroits susceptibles de geler, bien que plus résistants que ses concurrents métalliques, le per risque aussi de se déchirer sous l'effet de la pression ou du gel, si besoins il faut isoler, voir la page per pour trouver des tuyaux isolés.
  • Dans le cas de passages apparentes, utiliser exclusivement des tuyaux gainés, et les fixer tous les 25 a 30cm pour passages horizontaux et tous les 40 a 50cm pour les passages verticaux.
  • Comme dit plus haut le per est essentiellement destinés aux passages encastrés, pour le raccordement visibles il est conseille d'utiliser des parties en cuivre, or les tuyaux per risquent de se plier a ces endroits sous l'effet de la dilatation.
  • Ne jamais laisser le per exposé aux rayons uv, qui facilite les dépôts a l’intérieur des tuyaux, et permets la formation de bous sur le chauffage.
  • Il est imperatif que le per ne frotte pas sur un autre matériel que celui de sa gaine, le risque d'usure du aux frottements est trop important si les tuyaux touchent autres matières plus solides.
  • Pour les passages au sol, il faut passer dans la chape, soi dans la zone chauffé du local, si vous avez un sol chauffant il faut faire une chape de ravoirage entre la dalle et sous l'isolant du sol chauffant.

Dans le cas de dalle en béton avec isolation, il est possible de passer dans la dalle, au dessus de l'isolation, comme dans l'image suivante, attention a bien atacher les tuyaux tous les 30cm sous peine de les voir flotter lors du coulage du béton.

Passages de tuyaux au sol dans la dalle

Cintrages et sorties de sol

  • Pour cintrer les tuyaux per, il existe des ressors a enfiler a l’intérieur qui ne coutent que quelques euros dans les grands surfaces de bricolage, autrement il est possible d'utiliser des guides métalliques ou la gaine viens s'emboiter pour former les coudes.
  • Le rayon de cintrage des tuyaux est de 7 fois son diamètre, au minimum, si vous désirez faire plus court que ça, soyez-en sur que le tuyau finira par se plier. Plus de details dans cette page...

Dilatation des tuyaux per

Les sorties de cloison ou sorties murales

Sorties murales pour tubes per ou multicouche

Il existe deux type de sorties de cloison exclusivement pour installations encastrés que ce soit en tubes Per ou multicouche.

Les sorties pour les cloison pleines, elles se montent dans une boite plastique qui doit etre scéllé, dans laquelle viens se fixer la sortie de cloison a l'aide de deux ou trois vis. Ce type de boites de scelement isole completement le raccord de tout contact avec le matériaux de scelement.

Boite a sceller pour sortie de cloison Sortie de cloison a sceller Sortie de cloison a double alimentation La sortie dans sa boite

Les sorties de cloison pour cloisons creuses, comme placo-style, ou cloison creuse. voir ici en images. Ces sortie de cloisons se fixent sur la cloison a l'aide d'une platine de mantiens, cette platine su fixe sur la cloison, a hauteur desiré les sorties de cloison son fixés sur la platine.

Platine pour sortie de cloison Sortie de cloison a sceller Sortie de cloison a glissement Kit a emboitement

Attention, il ne faut pas utiliser des raccords mécaniques avec des joints sur les installations encastrés, sous peine d'avoir des gros soucis dans un futur proche. Voir une page sur les sorties de cloison...

Les raccords et les sertisseuses avec ses profils de sertissage

Dans cette page nous allons faire un descriptif complet, pour aider le lecteur a s'y retrouver facilement tout en choisissant le meilleur rapport qualité/prix, en tenant compte du résultat qu'il veut obtenir, il est claire que pour ces qui ne veulent pas avoir des tubes apparents le raccords a compression ne sont pas adaptés.

Il existe plusieurs types de raccords pour tubes per et multicouche, le choix de ces raccods doit etre fait selon la taille du chantier a réaliser.

Les raccords, quel qu'en soit le type ne doit jamais etre encastrés directement, ou noyé dans le ciment ou encore scéllé, ils sont toujours prévus pour etre posés en terminaison des tubes, donc dans des boites prevues a cet effet

Les raccords Radial "écrasement"

sertir radial detail radial

Les raccords Radial sont les moins chères et les plus fiables, bien que nous déconseillons leur encastrement ils peuvent être plus ou moins camouflés dans des gaines techniques ou dans des endroits non visibles.

Ils présentent l'inconvénient de nécessiter une pince speciale qui coute relativement chère, plus de 1000€ pour une pince électroportative.

Ils existent en plusieurs type d’écrasement (U, TH, H, V, etc...) il est donc difficile a l'utilisateur finale de s'y retrouver dans tous ces type de sertissage, le mieux pour les non connaisseurs, serait de s'adresser a un fournisseur de leur région ou quartier.

Voici (a droite) une image de la vue de coupe pour ce type de raccords, le raccords est tout bêtement insere dans le tube, il rentre sans aucune difficulté, ensuite l'ensemble est compressé par la sertisseuse, a une pression pouvant atteindre 12 tonnes, selon la sertisseuse. On pourrait croire qu'a une telle pression le raccord devrait etre réduit en miettes, mais ce n'est pas le cas, les machoires de la sertisseuse sont prevues pour le diamètre du raccord avec le tube plus la bague autour.

Pour les type de sertissage que l'on trouve dans le commerce, voici les explications, sachant que les plus courants sont le TH, H, et U.

profiles des sertisseuses

Vue de coupe du raccord exemple sertissage TH

A droite nous pouvons noter un raccord muni de joint thorique, c'est un raccord de sertissage type U ou H, si on le sertis avec une pince de type TH, on est quasi sur d'écraser les deux joints.

Les differents types de sertissage ne veut pas dire que tel ou tel raccords soit plus ou moins fiable que son concurrent, c'est que les fabricants n'on jamais etabli de vrais standard, ce qui fait toutes ces differences. D'ailleurs plusieurs types de raccords peuvent etre sertis avec des sertissages de plusieurs types, TH, H, V, etc.. Pour plus d'informations, le mieux est de s'adresser a son fournisseur.

Dans l'image de gauche ont remarque la vue de coupe d'un de ces raccords, qui est issu de la documentation Unidelta, cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Attention: car tous les raccords ne sont pas munis de joints thoriques, cela ne veut pas dire qu'ils soient moins fiables que ses concurrents.

Petite expérience personnelle

Raccords PER a souder Sertisseuse Radial Sertissage effectué Sertissage protégé Raccords radial

Je prends exemple sur ces raccords insérés sur le cuivre, a priori on ne note aucune différence, mais si on regarde de plus prés, nous pouvons apercevoir que le raccord, est muni d'une gorge tout autour, il suffit de comparer avec l'image de droite, et nous verrons que malgré que ce sont les mêmes raccords, ce qui veut dire qu'il pourrait être utilisé en tant que raccord a glissement, pour ce faire il suffit tout simplement de changer la bague écrasement par une bague glissement.

Ont pourrait alors croire que nous cheminons vers une uniformisation du standard PER ce qui serait une bonne chose, pour tout le monde.

Les raccords Axial plus couramment appelées "a glissement" sont quasiment aussi fiables que les raccords Radial, ils peuvent etre plus ou moins camouflés dans des gaines techniques ou dans des endroits non visibles

sertir axial

L'outillage necessaire a sa mise en service est de cout moyen entre, 50€ les pinces d'entrée de gamme et environ 500€ pour des pinces de grande marque, c'est certainement le type de raccords le plus utilisé, car leur fiabilité n'est plus a prouver.

Bien que la méthode de sertissage soit toujours la même, quelque que soit la marque du raccord, il est possible de trouver des incompatibilités entre certaines marques, compte tenu de l’épaisseur de la parois du tube qui peut être légèrement différente sur certaines marques.

exemple glissement

Ce type de raccords n'existe pas pour tous les tubes multicouche, seulement certains fabricants en proposent, car la paroi des tubes multicouche n'est pas tout fait standardisé, Pour cette raison peut sont les vendeurs proposant ce type de raccords pour le multicouche.

Notamment le site de vente en ligne "anjou-connectice" vend ce type de raccords avec des tubes qui vont avec. Le seul inconvénient réside dans le fait que: ces tubes ne sont pas standard, ils on une différence de diamètre, on ne les trouve que chez ce vendeur, ce sont de tubes et raccords de marque BARBI, cette marque utilise les même raccords entre le multicouche et le per.

Le mode d'emploi en images de la pince nécessaire au montage des ce type de raccords est visible dans ce lien...

Les raccords a compression "démontable"

compression

Les raccords a compression, sont aussi appelés Ritigrip, Sertigrip, etc..., bref peut importe le non qu'on leur donne, il existe aussi plusieurs type de comprimer le tube sur le raccord afin de le maintenir et de faire étanchéité.

Il ne nécessitent que deux pinces ou clés plates pour leur mise en service, certaines marques requièrent une clé spécifique qui permets de visser le raccords a l'intérieur du tube, mais son cout reste modique, environ 5€ dans les magasins de bricolage, c'est généralement la marque Rétigrip qui propose ce système maison. une image de démonstration est pressente en bas de cette page.

ce type de raccords est relativement cher, et est seulement conseillé pour un raccordement ou liaison entre deux types d'installation ou pour une petite installation avec quelques raccords.

Mise en œuvre des raccords rétigrip ou raccords vissés dans le tube

Cle rétigrip exemple rétigrip Té rétigrip

Comme j'ai promis plus haut, voici la clé de montage rétigrip, ainsi que le mode d'emploi de ce type de raccords, qui sont trés pratiques et trés chéres.

Personellement je n'ai jamais utilisé ce type de raccords, bien qu'ils peuvent s'averer pratiques, si l'on a besoin d'une quantité vraiment limité compte tenu de sont prix il vaut mieux se rabbatre sur d'autres possibilites de raccordement, notament les raccords a glissement.

Un doute? Dirigez vous au forum des raccords et posez votre question!

En navigant sur ce site vous acceptez l'utilisation des cookies en savoir plus

Accepter Refuser