Sujet : piquage cu/cu : votre technique ?

comment les faîtes vous ?

perçage mêche acier  et pince à emboiture?
perçage au dart du chalumeau ?
réalisation du trou à la lime pour les petits diam ?
ou le luxe : l'extrudeuse ?

bref votre technique perso

Partager

A l'instant

Re : piquage cu/cu : votre technique ?

Ma technique perso, sur tres gros diamètre je perce directement avec le dard du chalumeau.

Pour les autre diamètres moins importants, je chauffe l'endroit ou je veux percer.
A l'aide d'une vis ou objet pointu, le pointe l'endroit ou je veux percer, puis je perce avec une mèche du diamètre inférieur au piquage que je désire, puis j'ajuste avec le pince a emboitures.

Il est vrais que l'extrudeuse est le luxe, mais pour quelques piquages, je crois que cela ne vaut pas le coup de s’encombrer avec une outil supplémentaire, donc personnellement je ne l'utilise pas.

3

Re : piquage cu/cu : votre technique ?

Bonjour

Quelle différence mini entre diamètre pour faire in piquage de ce type (sans T) ?

Par exemple, sur quel tube minimum je peux piquer un tube de 14 ? Du 16 voir du 14 ?

Merci de vos réponse.

Partager

4

Re : piquage cu/cu : votre technique ?

Avec un peut de façonnage on peut piquer un tuyau sur diamètre identique, mais cela deviens plus cher qu'utiliser un té.

Sinon piquer sur un diamètre supérieurs est le plus courant et le plus facile, en perçant a la mèche ou dard du chalumeau puis ajuster a la pine a emboitures.

Ma collaboration ne se substitue pas aux DTU relatifs, je ne pourrais être tenu pour responsable en cas de fausse information.

Partager

5

Re : piquage cu/cu : votre technique ?

la pine a emboiture ?

Serait il possible de préciser. Veux tu direl'outil à faire les emboitures ?

Partager

Re : piquage cu/cu : votre technique ?

la pine a emboiture? ça doit être ça!
héhé...
des pti trous, des pti trous, encore des pti trou...

le coup de la "pine" à emboiture j'adhère! je trouve ça bien de pouvoir se passer de l'encombrement d'un outil supplémentaire et de son achat car, en plus, et comme le reste, c'est pas donné...

Partager